Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

bienvenue

ذكر الله نعمة كبرى، ومنحة عظمى، به تستجلب النعم، وبمثله تستدفع النقم
وهو قوت القلوب، وقرة العيون، وسرور النفوس، وروح الحياة، وحياة الأرواح. ما أشد حاجة العباد إليه،
 وما أعظم ضرورتهم إليه، لا يستغنى عنه المسلم بحال من الأحوال
 . قال رسول الله صلى الله عليه وآله: بادروا إلى رياض الجنة، فقالوا: وما رياض الجنة؟! قال: حلق الذكر

 

 

أذكار الصباح

أذكار المساء
 
استمع الي أذاعة القران الكريم


 

Recherche

Rappel

Il y a    personne(s) sur femmes musulmanes

Que Du Vieux

                                                                                                          

 
  


Seigneur!ne laisse pas dévier nos coeur aprés que tu nous aies guidés,et accorde nous , ta miséricorde.C'est toi,certes, le grand Donateur!

"Ô Seigneur ! Je cherche protection auprès de Toi contre les tourments de la tombe, contre le supplice de l'Enfer, contre la tentation de la vie et de la mort et contre le mal de la tentation de l'Antéchrist."

"Ô Seigneur ! Je me suis fait beaucoup de tort à moi-même et il n'y a personne qui puisse pardonner les péchés sauf Toi. Pardonne-moi donc d'un pardon de Ta part et accorde-moi Ta miséricorde. Certes, c'est Toi le Pardonneur, le Très Miséricordieux."

"Ô Seigneur ! Aide-moi à T’invoquer, à Te remercier et à T’adorer de la meilleure manière." .


 

Une nouvelle rubrique consacrée pour  LES 40 HADITHS NAWAWI sur Femmes musulmanes , vous y trouverais inch'Allah les Matn des 40 hadiths accompagnées biensûr de leurs explications .

 

 

 

 

3 octobre 2006 2 03 /10 /octobre /2006 12:41
C’est comme un invité, que tu reçois soit avec les civilités apparentes, soit avec le plaisir de la visite soit enfin avec la joie profonde de l’accueil et des retrouvailles.
 
C’est un mois où tu pourras te priver de manger et de boire à la surface des besoins de ton corps. Tu pourras aussi partager avec tes sœurs et tes frères l’ambiance fraternelle du mois... ou tu pourras, plus profondément, inviter ton comportement, ta conscience et ton cœur à également jeûner durant ce mois.
 
Proche de la lumière du Coran, de ses mots et de ses inspirations, il faut vivre la rupture. Servir les hommes, les pauvres... Eveiller ta conscience à proximité des blessures et des injustices que vivent les hommes... Eloigner de ton cœur les mauvaises pensées, t’éloigner des dimensions les plus sombres de ton être, tes violences, tes jalousies, tes superficialités.
 
Invite ce mois, comme tu invites ton plus précieux ami, fais lui l’accueil des amants qui changent en présence de l’aimé, qui se font beaux, qui se font aimables, qui donnent et se donnent sans compter. Dont les gestes sont sourires et les paroles prières.
 
Ce mois est ton invité béni... et les invités très vite sentent et savent la place qu’ils occupent dans le cœur de leur hôte. Le mois du Ramadan, c’est la Lumière, la Bonté et l’Amour à ta porte... et cela n’a pas de prix.
 
Fais entrer ton invité dans la plus précieuse demeure de ton cœur et honore-le chaque jour en faisant cadeau de ta mémoire, de ta générosité, de ta fraternité et de ton amour. C’est le plus beau cadeau que tu puisses faire à ton hôte, c’est ainsi que tu inviteras à tes côtés l’Infiniment Bon, le Très Rapproché.
 
Ramadan béni. Ton invité est ton hôte. Puisses-tu répondre à son invitation par la méditation qui lui sied.
 
Que l’Unique agrée ton jeûne, ton amour, ta générosité.
Avec tendresse, et amour.
par Tariq Ramadan

Partager cet article

Repost 0
Published by laila - dans Islam
commenter cet article

commentaires

Mise en garde contre Tariq Ramadan (à lire jusqu'au bout) 28/07/2008 19:02

Question :
Je vous ai parlé hier du prêcheur Tariq Ramadan en Belgique qui dénigre la loi islamique et qui dit qu'il est impossible d'appliquer certaines peines à notre époque, ce prêcheur a lancé une ambiguïté...
(Le Cheykh interrompt) :
Réponse :
C'est un aposta, et c'est à Allah qu'on demande l'aide, il prêche à la laïcité, il dit que l'aposta est excusé…
Question :
Mais cet homme a lancé une ambiguïté, il dit que le fait d'arrêter l'application des peines fait partie des actes de Oumar bnoul Khattâb qu'Allah l'agrée, lorsque celui-ci arrêta d'appliquer la peine sur le voleur en cas de famine, et il argumente par cela le faite qu'il est sounnah d'arrêter l'application des peines en cette époque car selon lui ces peines ne sont pas bénéfiques à notre époque, quel est la réplique à cela Cheykh ? 
Réponse :
La loi islamique est valable pour tout endroit et toute époque, de façon générale, celui qui dit que les lois islamiques ne sont pas valables à cette époque, ou qu'elles sont barbare comme tu l'as expliqué hier, c'est un aposta, qu'Allah nous secourt, car il dénigre les lois d'Allah, et il a renié l'obligation d'appliquer la loi islamique, c'est un aposta qu'Allah nous préserve, il rassemble plusieurs types de mécréance : Il appel à la laïcité, il dénigre la loi islamique et dit qu'on ne peu pas l'appliquer à notre époque, et que couper la main du voleur est barbare, celui là, et qu'Allah nous aide, a rassemblé plusieurs types de mécréance.
Question :
Et que répondre au faite que 'Oumar bnoul khattâb avait arrêté d'appliquer la peine sur le voleur, qu'elle est l'explication de cela Cheykh ?
Réponse :
C'est autre chose, c'est un cas particulier, en cas de famine, en temps de Jihad, en temps de Jihad on n'applique pas les peines, si l'un des solda commet un péché qui implique une peine en temps de Jihad, on ne l'applique pas pendant le combat contre l'ennemi et en temps de Jihad, on retarde l'application des peines jusqu'après cela, et également en temps de famine, dans ce cas il y a ambiguïté, il y a un besoin, une nécessité de faire cela.
 Qu'Allah vous récompense par un bien.
Une lettre de cheykh ar Râjihi à propos de Tarik Ramadan (le 6/4/2005)
Ceci est une lettre qui a été écrite et envoyée au savant érudit 'Abdel'Aziz bnou 'Abdallah ar Râjihi au sujet de Tarek Ramadan. :
Du frère 'Abdoullah
A l'attention de l'honorable savant 'Abdel'Azîz bnou 'Abdallah ar Râjihi
Salamou 'alaykoum wa rahmatoullahi wa barakâtouh, wa ba'd
Je vous avais demandé un avis juridique sur un prêcheur ici en Belgique, ou plutôt en Europe, qui appel les gens à la laïcité, et à l'interruption de l'application des peines islamiques qu'il qualifie de monstrueux, etc…
Cet homme, qui se nomme Tariq Ramadan, est très écouté et suivit et loué auprès des jeunes particulièrement, et ce que l'on peu observer, c'est que ces jeunes n'ont pas réellement de connaissance des fondements dans la religion, et ne connaissent pas le vrai sens du monothéisme, et ne connaissent pas les savants de notre époque, voir même les savants anciens….
Pour cette raison cher Cheykh, nous avons besoin d'explication dans certains sujets et de réfutations détaillées sur les paroles de ce fourbe, avec l'énonciation des preuves islamiques afin que quiconque lira cet réfutation soit inexcusable, avec l'aide d'Allah.
Premièrement, on l'interrogea (Tariq Ramadan) au sujet de l'apostasie, et de la peine de l'aposta, et il répondit que l'apostasie est une chose permise en islam, et légiférée, et qu'on ne blâme pas l'aposta, mais on lui demandera de respecter les musulmans. Il dit aussi que la peine de mort sur l'aposta est une erreur, car le seul juge c'est Allah et personne ne connais les cœurs si ce n'est lui. Et il prétend que certains savants du huitième siècle l'ont précédé dans cette opinion.
Deuxièmement : Il condamne l'Arabie Saoudite, car ils empêchent la construction d'églises, et l'adoration du fils de Meryem aux chrétiens.
Troisièmement : Il dit que les peines islamiques corporelles, tel que la lapidation de l'adultérin, la mutilation de la main, sont inapplicables à notre époque, et que lorsqu'on les appliquait au temps du messager d'Allah –qu'Allah prie sur lui et le salue- il nous faut examiner cette époque là, et notre époque, et que ce qu'on observe alors c'est que les choses ont changé, et qu'il est impératif d'arrêter l'application de ces peines, comme l'a fait 'Oumar ibn Khattab sur le voleur pendant la famine.
Quatrièmement : Il dit que la laïcité ne contredit pas l'islam, mais au contraire fait partie des fondements de l'islam, et le fait de dire qu'ils sont en opposition est absurde. Il conseil donc aux jeunes la lecture de livres de certains philosophes mécréants, athées, et laïques, et il déclare aimer Voltaire, qui est un philosophe français de l'époque de la révolution française.
Il dit qu'il est permit de ne pas appliquer les lois d'Allah en ce qui concerne les choses de ce bas monde car dans ce bas monde, la règle de base est l'autorisation, la permission.
Cinquièmement : Il dit que les savants salafis sont didactiques (qu'on peu apprendre d'eux) en ce qui concerne la croyance ('Aqida) et l'adoration ('Ibâdât) mais pas dans ce qui concerne les affaires sociales (Al mou'âmalât).
Sixièmement : Il fût interrogé au sujet des Chiites, et de mettre en garde sur eux, et il répondit que les musulmans ont dit beaucoup de stupidités sur les chiites, mais qu'ils ne connaissent pas le vrai sens du chiisme, et que lorsqu'on lit leurs livres, on s'aperçoit qu'ils sont très intéressant et importants, et qu'il y a dedans de la science nécessaire et très profonde.
Septièmement : On lui demanda « Quelle est la loi prioritaire pour vous, la loi de la république ? Ou la loi du Coran ? » il répondit « En France, il n'y a aucun doute que la loi républicaine prime »
Qu'Allah vous récompense par un bien.
Réponse de son éminence 'Abdel 'Azîz ar Râjihi.
Au nom d'Allah Le très miséricordieux, Celui qui fait miséricorde.
Cet homme, prêcheur, nommé Tariq Ramadan, qui appel à la laïcité, et à l'interdiction de l'application des peines qu'il qualifie de monstrueux, et qui ne condamne pas l'aposta, mais condamne l'interdiction de l'adoration du messie fils de Maryam pour les chrétiens, et l'interdiction de la construction d'églises, et qui dit que la loi républicaine prime sur le Coran :
Cet homme est un mécréant, aposta. Il a rassemblé nombre de blasphèmes :

Il appel à la laïcité, et c'est de l'apostasie
Il critique les peines islamiques, qu'il qualifie de monstrueux
Il ne condamne pas l'apostasie
Il ne condamne pas l'adoration des chrétiens envers le Messie, fils de Meryem
Il préfère la loi républicaine au Coran.

Cet individu a commit cinq types de blasphème, et chacun d'entre eux obligent l'application de la peine de mort s'il comparait devant un tribunal islamique, conformément à la parole du prophète –qu'Allah prie sur lui et le salue- « Quiconque change sa religion, tuez le » (Rapporté par l'imam al Boukhârî n°2854 (1098/3) ) et de la parole du messager d'Allah –qu'Allah prie sur lui et le salue- de ce que nous informe de lui 'Abdallah bnou Mas'oûd qu'Allah l'agréé : " Il est interdit de faire couler le sang du musulman qui atteste qu'il n'y a de divinité vraie qu'Allah, et que je suis le messager d'Allah, sauf dans un de ces trois cas : Le meurtrier qui tue injustement quelqu'un, l'adultérin marié, et celui qui se détache de sa religion et abandonne la jamâ'a » (Rapporté par al Boukhârî ( 2521/6) et Mouslim (1302/3) )
L'imam Ibnou Qoudâma qu'Allah lui fasse miséricorde a dit :
« Le prophète qu'Allah prie sur lui et le salue a dit « quiconque change sa religion, tuez le » et les gens de science sont unanimes quant à l'obligation de tuer l'aposta, cela est rapporté de Abou Bakr, 'Oumar bnoul khattâb, 'Outhmân bnou 'Affân, 'Alî bnou Abî Tâlib, Mou'âdh bnou Jabal, Abou Moûsâ al Ach'ârî, 'Abdallah bnou 'Abbâs, Khâlid, et autres qu'eux, et personne n'a réfuté cela, c'est donc un consensus. » (Al moughnî 16/9)
Et Allah ta'âlâ a dit
( Et ceux parmi vous qui apostasient leur religion et mourront mécréants, vaines seront pour eux leurs actions dans la vie immédiate et la vie future. Voilà les gens du Feu: ils y demeureront éternellement. )(sourate 2 verset 217)
Le cas de cet homme est maintenant démontré, et quiconque le défend ne peut être que dans un de ces deux cas : Un ignorant, à qui il faut expliquer et démontrer le cas de cet homme. Si, après cela, la personne se persiste à défendre cet homme, après qu'il ai prit connaissance de son cas, alors c'est un aposta lui aussi.
Et si cette personne est au courant de son cas, alors c'est un aposta, car parmi les blasphèmes il y a le fait de ne pas considérer mécréant le mécréant, ou de douter de sa mécréance, ou de considérer sa voie comme étant correct, celui qui fait cela est un mécréant comme lui, comme l'ont estimé les gens de science et comme le prouve les textes claires et évidents (du Coran et de la sounnah).
Fatwa de Cheykh 'Abdel 'Azîz bnou 'AbdAllah ar Râjihi
www.assounnah.com
Ecouter la cassette de Cheykh Fâlih ibn Nâfi'al Harbi qui met aussi en garde contre lui, dans la Cassette Q/R, avec Chaykh Obeylan ...
_________________________________________
Voici, un tout petit aperçu de l'égarement de Tariq Ramadan, et cela, n'a été tiré seulement d'une lecture rapide d'un seul de ses livres, alors imaginez le résultat si nous aurions décortiqué l'ensemble de ses livres. Quant à ceux qui propagent et vendent les livres et cassettes, sachez que celui qui dirige vers un bien aura la même récompense que celui qui fera le bien et que celui qui dirige vers un mal aura la même rétribution que celui qui fera le mal et de tout ceux qui l'auront suivi. Nous demandons à Allah qu'il accepte ce modeste travail et nous guide ainsi que tous nos frères sur la voie de nos pieux prédécesseurs (salafs salih), la voie qui nous a été indiquée par le prophète salla'Allahou alayhi wa sallam, la voie claire de nuit comme de jours de laquelle ne s'égare seulement celui qui est voué à la perdition. Nous demandons aussi à Allah qu'Il aide tous ceux qui recherchent sincèrement la vérité et qu'Il humilie tous ceux qui s'en détournent par orgueil ou par hypocrisie, et la bonne fin est certainement destinée aux pieux... Il (tariq ramadan) affirme que se laisser pousser la barbe et de porter le kamis comme le faisait le prophète n'est pas stratégique pour appeler les gens à l'Islam, mais qu'il faut les imiter pour qu'ils nous aiment et acceptent l'Islam, que le port du voile pour la femme n'est pas une obligation, et ceci n'est qu'un petit aperçu des dérives de cet innovateur que beaucoup de jeunes ont suivi aveuglément en se laissant duper par son langage plaisant, mais malheureusement, très loin des lois d'Allah et de la sunna de son messager.
C'est pourquoi nous invitons tous les frères et soeurs à mettre en garde son entourage contre les livres et les cassettes de Tariq Ramadan et de les délaisser. Et nous leur recommandons aussi de ne pas se laisser amadouer par ces propos attirants mais qui en faite cachent tout ce qu'il y a de plus détestable.
____________________________________________________
 
Quel est le cas de Tarek Ramadan.Question posée au noble Cheykh Fâlih ibn Nâfi' al Harbi, qu'Allah le préserve, répertoriée sur la cassette de questions réponses à Cheykh Falih et Cheykh al 'Oubeylan question n°…Q-Je suis un jeune d'Europe, et il y a ici un homme qui enseigne les gens et il vient avec des pensés dangereuses tel que certaines peines islamiques comme la lapidation de l'adultérin ou la mutilation de la main du voleur etc. que ceci est bestial (monstrueux) et également il voit qu'il est permit d'apostasier de l'islam, et que le fait de porter la barbe et que les femmes mettent le foulard est nuisible pour appeler les mécréants à l'islam, ainsi que d'autres philosophies affreuses.Et hélas beaucoup de jeunes assistent à ses conférences et ils n'ont pas de connaissances dans les fondements de la religion et ne différentient pas le savant de l'égaré. Nous n'avons pas de mise en garde sur cet homme, pouvons-nous….(Le Cheykh interrompt l'interrogateur)C-« Mon frère, cette personne n'est pas un musulman, et il n'est pas permit de l'écouter. Il est claire cette personne est un traître. Si cette personne est comme tu l'as dit alors il ne faut pas l'écouter, il ne faut pas le considérer musulman, et il n'est pas permit d'accepter quoi que ce soit de lui, cette personne est un ennemi de l'islam, cette personne est un ennemi, un ennemi de la religion, un ennemi de l'islam, un ennemi du Qoran, un ennemi de la sounnah, aucun doute à avoir sur ça. S'il est comme tu as dit, celui qui a cru en l'islam ne dit pas une tel parole, jamais! »Q- Mais ici il y a des jeunes qui veulent apprendre la religion et …(Le cheykh interrompt l'interrogateur) :C-« Les jeunes ne doivent pas apprendre la religion de cette personne ! Les jeunes doivent lire le Qoran mon frère et le pratiquer et suivre le prophète salla llahou 'alayhi wa sallam et ils ne doivent en aucun cas prendre la science des mécréants ni des gens qui rusent. »Q-« Oui cheykh… »C-« C'est comme Abdallah ibn Saba, il prétend l'islam, il rentre dans l'islam pour corrompre ses partisans. Quand il dément le Coran, et les chose contenues dans le Coran et la sounnah, comme tu l'as énoncé, du Coran et de la sounnah, comment peut-on dire que c'est un musulman !? » Q-« Oui cheykh… »C-« Oui… »Tarek Ramadan dit :« Si j'ai à m'exprimer sur ce sujet, où que je sois, je dirai qu'il est autorisé et légitime, sur la base des références islamiques de changer de religion ». [L'Islam en question de Tariq ramadan, nouvelle édition Babel collection, livre de poche p279] Il répètera ce blasphème dans une interview dans Le Courrier, Genève, 13 novembre 2002. Q-Vous dites aussi qu'on ne doit pas persécuter celui qui abandonne l'islam ?R - J'ai écrit en effet que, sur la base des références musulmanes, il est autorisé et légitime de changer de religion. En demandant à celui qui le fait de respecter ceux qu'il quitte.(Propos recueillis par Patrice Favre et Roger de Diesbach)Fatawa de Cheykh Fâlih ibn Nâfi'al Harbi
_______________________________________________________
Par Allah, ce que j'ai entendu est affreux, cet homme éloigne des bonnnes moeurs soubhnallah, dans un de ces audios, il a dit je cite mot pour mot concernant le fait de se voir entre hommes et femmes dehors dans la rue, que ce n'est pas grave si l'on se regardent droit dans les yeux, il a dit :
"T'es pas toujours en train de penser à ça !!"
hors Allah à dit : (sourate 24 verset 30).
"Dis aux croyants de baisser leurs regards et de garder leur chasteté. "
Alors que penser et que dire d'un homme qui fait du coran ce qu'il veut !! aoudou billah !!!

Mise en garde contre Tariq Ramadan (à lire jusqu'au bout) 28/07/2008 19:02

Question :
Je vous ai parlé hier du prêcheur Tariq Ramadan en Belgique qui dénigre la loi islamique et qui dit qu'il est impossible d'appliquer certaines peines à notre époque, ce prêcheur a lancé une ambiguïté...
(Le Cheykh interrompt) :
Réponse :
C'est un aposta, et c'est à Allah qu'on demande l'aide, il prêche à la laïcité, il dit que l'aposta est excusé…
Question :
Mais cet homme a lancé une ambiguïté, il dit que le fait d'arrêter l'application des peines fait partie des actes de Oumar bnoul Khattâb qu'Allah l'agrée, lorsque celui-ci arrêta d'appliquer la peine sur le voleur en cas de famine, et il argumente par cela le faite qu'il est sounnah d'arrêter l'application des peines en cette époque car selon lui ces peines ne sont pas bénéfiques à notre époque, quel est la réplique à cela Cheykh ? 
Réponse :
La loi islamique est valable pour tout endroit et toute époque, de façon générale, celui qui dit que les lois islamiques ne sont pas valables à cette époque, ou qu'elles sont barbare comme tu l'as expliqué hier, c'est un aposta, qu'Allah nous secourt, car il dénigre les lois d'Allah, et il a renié l'obligation d'appliquer la loi islamique, c'est un aposta qu'Allah nous préserve, il rassemble plusieurs types de mécréance : Il appel à la laïcité, il dénigre la loi islamique et dit qu'on ne peu pas l'appliquer à notre époque, et que couper la main du voleur est barbare, celui là, et qu'Allah nous aide, a rassemblé plusieurs types de mécréance.
Question :
Et que répondre au faite que 'Oumar bnoul khattâb avait arrêté d'appliquer la peine sur le voleur, qu'elle est l'explication de cela Cheykh ?
Réponse :
C'est autre chose, c'est un cas particulier, en cas de famine, en temps de Jihad, en temps de Jihad on n'applique pas les peines, si l'un des solda commet un péché qui implique une peine en temps de Jihad, on ne l'applique pas pendant le combat contre l'ennemi et en temps de Jihad, on retarde l'application des peines jusqu'après cela, et également en temps de famine, dans ce cas il y a ambiguïté, il y a un besoin, une nécessité de faire cela.
 Qu'Allah vous récompense par un bien.
Une lettre de cheykh ar Râjihi à propos de Tarik Ramadan (le 6/4/2005)
Ceci est une lettre qui a été écrite et envoyée au savant érudit 'Abdel'Aziz bnou 'Abdallah ar Râjihi au sujet de Tarek Ramadan. :
Du frère 'Abdoullah
A l'attention de l'honorable savant 'Abdel'Azîz bnou 'Abdallah ar Râjihi
Salamou 'alaykoum wa rahmatoullahi wa barakâtouh, wa ba'd
Je vous avais demandé un avis juridique sur un prêcheur ici en Belgique, ou plutôt en Europe, qui appel les gens à la laïcité, et à l'interruption de l'application des peines islamiques qu'il qualifie de monstrueux, etc…
Cet homme, qui se nomme Tariq Ramadan, est très écouté et suivit et loué auprès des jeunes particulièrement, et ce que l'on peu observer, c'est que ces jeunes n'ont pas réellement de connaissance des fondements dans la religion, et ne connaissent pas le vrai sens du monothéisme, et ne connaissent pas les savants de notre époque, voir même les savants anciens….
Pour cette raison cher Cheykh, nous avons besoin d'explication dans certains sujets et de réfutations détaillées sur les paroles de ce fourbe, avec l'énonciation des preuves islamiques afin que quiconque lira cet réfutation soit inexcusable, avec l'aide d'Allah.
Premièrement, on l'interrogea (Tariq Ramadan) au sujet de l'apostasie, et de la peine de l'aposta, et il répondit que l'apostasie est une chose permise en islam, et légiférée, et qu'on ne blâme pas l'aposta, mais on lui demandera de respecter les musulmans. Il dit aussi que la peine de mort sur l'aposta est une erreur, car le seul juge c'est Allah et personne ne connais les cœurs si ce n'est lui. Et il prétend que certains savants du huitième siècle l'ont précédé dans cette opinion.
Deuxièmement : Il condamne l'Arabie Saoudite, car ils empêchent la construction d'églises, et l'adoration du fils de Meryem aux chrétiens.
Troisièmement : Il dit que les peines islamiques corporelles, tel que la lapidation de l'adultérin, la mutilation de la main, sont inapplicables à notre époque, et que lorsqu'on les appliquait au temps du messager d'Allah –qu'Allah prie sur lui et le salue- il nous faut examiner cette époque là, et notre époque, et que ce qu'on observe alors c'est que les choses ont changé, et qu'il est impératif d'arrêter l'application de ces peines, comme l'a fait 'Oumar ibn Khattab sur le voleur pendant la famine.
Quatrièmement : Il dit que la laïcité ne contredit pas l'islam, mais au contraire fait partie des fondements de l'islam, et le fait de dire qu'ils sont en opposition est absurde. Il conseil donc aux jeunes la lecture de livres de certains philosophes mécréants, athées, et laïques, et il déclare aimer Voltaire, qui est un philosophe français de l'époque de la révolution française.
Il dit qu'il est permit de ne pas appliquer les lois d'Allah en ce qui concerne les choses de ce bas monde car dans ce bas monde, la règle de base est l'autorisation, la permission.
Cinquièmement : Il dit que les savants salafis sont didactiques (qu'on peu apprendre d'eux) en ce qui concerne la croyance ('Aqida) et l'adoration ('Ibâdât) mais pas dans ce qui concerne les affaires sociales (Al mou'âmalât).
Sixièmement : Il fût interrogé au sujet des Chiites, et de mettre en garde sur eux, et il répondit que les musulmans ont dit beaucoup de stupidités sur les chiites, mais qu'ils ne connaissent pas le vrai sens du chiisme, et que lorsqu'on lit leurs livres, on s'aperçoit qu'ils sont très intéressant et importants, et qu'il y a dedans de la science nécessaire et très profonde.
Septièmement : On lui demanda « Quelle est la loi prioritaire pour vous, la loi de la république ? Ou la loi du Coran ? » il répondit « En France, il n'y a aucun doute que la loi républicaine prime »
Qu'Allah vous récompense par un bien.
Réponse de son éminence 'Abdel 'Azîz ar Râjihi.
Au nom d'Allah Le très miséricordieux, Celui qui fait miséricorde.
Cet homme, prêcheur, nommé Tariq Ramadan, qui appel à la laïcité, et à l'interdiction de l'application des peines qu'il qualifie de monstrueux, et qui ne condamne pas l'aposta, mais condamne l'interdiction de l'adoration du messie fils de Maryam pour les chrétiens, et l'interdiction de la construction d'églises, et qui dit que la loi républicaine prime sur le Coran :
Cet homme est un mécréant, aposta. Il a rassemblé nombre de blasphèmes :

Il appel à la laïcité, et c'est de l'apostasie
Il critique les peines islamiques, qu'il qualifie de monstrueux
Il ne condamne pas l'apostasie
Il ne condamne pas l'adoration des chrétiens envers le Messie, fils de Meryem
Il préfère la loi républicaine au Coran.

Cet individu a commit cinq types de blasphème, et chacun d'entre eux obligent l'application de la peine de mort s'il comparait devant un tribunal islamique, conformément à la parole du prophète –qu'Allah prie sur lui et le salue- « Quiconque change sa religion, tuez le » (Rapporté par l'imam al Boukhârî n°2854 (1098/3) ) et de la parole du messager d'Allah –qu'Allah prie sur lui et le salue- de ce que nous informe de lui 'Abdallah bnou Mas'oûd qu'Allah l'agréé : " Il est interdit de faire couler le sang du musulman qui atteste qu'il n'y a de divinité vraie qu'Allah, et que je suis le messager d'Allah, sauf dans un de ces trois cas : Le meurtrier qui tue injustement quelqu'un, l'adultérin marié, et celui qui se détache de sa religion et abandonne la jamâ'a » (Rapporté par al Boukhârî ( 2521/6) et Mouslim (1302/3) )
L'imam Ibnou Qoudâma qu'Allah lui fasse miséricorde a dit :
« Le prophète qu'Allah prie sur lui et le salue a dit « quiconque change sa religion, tuez le » et les gens de science sont unanimes quant à l'obligation de tuer l'aposta, cela est rapporté de Abou Bakr, 'Oumar bnoul khattâb, 'Outhmân bnou 'Affân, 'Alî bnou Abî Tâlib, Mou'âdh bnou Jabal, Abou Moûsâ al Ach'ârî, 'Abdallah bnou 'Abbâs, Khâlid, et autres qu'eux, et personne n'a réfuté cela, c'est donc un consensus. » (Al moughnî 16/9)
Et Allah ta'âlâ a dit
( Et ceux parmi vous qui apostasient leur religion et mourront mécréants, vaines seront pour eux leurs actions dans la vie immédiate et la vie future. Voilà les gens du Feu: ils y demeureront éternellement. )(sourate 2 verset 217)
Le cas de cet homme est maintenant démontré, et quiconque le défend ne peut être que dans un de ces deux cas : Un ignorant, à qui il faut expliquer et démontrer le cas de cet homme. Si, après cela, la personne se persiste à défendre cet homme, après qu'il ai prit connaissance de son cas, alors c'est un aposta lui aussi.
Et si cette personne est au courant de son cas, alors c'est un aposta, car parmi les blasphèmes il y a le fait de ne pas considérer mécréant le mécréant, ou de douter de sa mécréance, ou de considérer sa voie comme étant correct, celui qui fait cela est un mécréant comme lui, comme l'ont estimé les gens de science et comme le prouve les textes claires et évidents (du Coran et de la sounnah).
Fatwa de Cheykh 'Abdel 'Azîz bnou 'AbdAllah ar Râjihi
www.assounnah.com
Ecouter la cassette de Cheykh Fâlih ibn Nâfi'al Harbi qui met aussi en garde contre lui, dans la Cassette Q/R, avec Chaykh Obeylan ...
_________________________________________
Voici, un tout petit aperçu de l'égarement de Tariq Ramadan, et cela, n'a été tiré seulement d'une lecture rapide d'un seul de ses livres, alors imaginez le résultat si nous aurions décortiqué l'ensemble de ses livres. Quant à ceux qui propagent et vendent les livres et cassettes, sachez que celui qui dirige vers un bien aura la même récompense que celui qui fera le bien et que celui qui dirige vers un mal aura la même rétribution que celui qui fera le mal et de tout ceux qui l'auront suivi. Nous demandons à Allah qu'il accepte ce modeste travail et nous guide ainsi que tous nos frères sur la voie de nos pieux prédécesseurs (salafs salih), la voie qui nous a été indiquée par le prophète salla'Allahou alayhi wa sallam, la voie claire de nuit comme de jours de laquelle ne s'égare seulement celui qui est voué à la perdition. Nous demandons aussi à Allah qu'Il aide tous ceux qui recherchent sincèrement la vérité et qu'Il humilie tous ceux qui s'en détournent par orgueil ou par hypocrisie, et la bonne fin est certainement destinée aux pieux... Il (tariq ramadan) affirme que se laisser pousser la barbe et de porter le kamis comme le faisait le prophète n'est pas stratégique pour appeler les gens à l'Islam, mais qu'il faut les imiter pour qu'ils nous aiment et acceptent l'Islam, que le port du voile pour la femme n'est pas une obligation, et ceci n'est qu'un petit aperçu des dérives de cet innovateur que beaucoup de jeunes ont suivi aveuglément en se laissant duper par son langage plaisant, mais malheureusement, très loin des lois d'Allah et de la sunna de son messager.
C'est pourquoi nous invitons tous les frères et soeurs à mettre en garde son entourage contre les livres et les cassettes de Tariq Ramadan et de les délaisser. Et nous leur recommandons aussi de ne pas se laisser amadouer par ces propos attirants mais qui en faite cachent tout ce qu'il y a de plus détestable.
____________________________________________________
 
Quel est le cas de Tarek Ramadan.Question posée au noble Cheykh Fâlih ibn Nâfi' al Harbi, qu'Allah le préserve, répertoriée sur la cassette de questions réponses à Cheykh Falih et Cheykh al 'Oubeylan question n°…Q-Je suis un jeune d'Europe, et il y a ici un homme qui enseigne les gens et il vient avec des pensés dangereuses tel que certaines peines islamiques comme la lapidation de l'adultérin ou la mutilation de la main du voleur etc. que ceci est bestial (monstrueux) et également il voit qu'il est permit d'apostasier de l'islam, et que le fait de porter la barbe et que les femmes mettent le foulard est nuisible pour appeler les mécréants à l'islam, ainsi que d'autres philosophies affreuses.Et hélas beaucoup de jeunes assistent à ses conférences et ils n'ont pas de connaissances dans les fondements de la religion et ne différentient pas le savant de l'égaré. Nous n'avons pas de mise en garde sur cet homme, pouvons-nous….(Le Cheykh interrompt l'interrogateur)C-« Mon frère, cette personne n'est pas un musulman, et il n'est pas permit de l'écouter. Il est claire cette personne est un traître. Si cette personne est comme tu l'as dit alors il ne faut pas l'écouter, il ne faut pas le considérer musulman, et il n'est pas permit d'accepter quoi que ce soit de lui, cette personne est un ennemi de l'islam, cette personne est un ennemi, un ennemi de la religion, un ennemi de l'islam, un ennemi du Qoran, un ennemi de la sounnah, aucun doute à avoir sur ça. S'il est comme tu as dit, celui qui a cru en l'islam ne dit pas une tel parole, jamais! »Q- Mais ici il y a des jeunes qui veulent apprendre la religion et …(Le cheykh interrompt l'interrogateur) :C-« Les jeunes ne doivent pas apprendre la religion de cette personne ! Les jeunes doivent lire le Qoran mon frère et le pratiquer et suivre le prophète salla llahou 'alayhi wa sallam et ils ne doivent en aucun cas prendre la science des mécréants ni des gens qui rusent. »Q-« Oui cheykh… »C-« C'est comme Abdallah ibn Saba, il prétend l'islam, il rentre dans l'islam pour corrompre ses partisans. Quand il dément le Coran, et les chose contenues dans le Coran et la sounnah, comme tu l'as énoncé, du Coran et de la sounnah, comment peut-on dire que c'est un musulman !? » Q-« Oui cheykh… »C-« Oui… »Tarek Ramadan dit :« Si j'ai à m'exprimer sur ce sujet, où que je sois, je dirai qu'il est autorisé et légitime, sur la base des références islamiques de changer de religion ». [L'Islam en question de Tariq ramadan, nouvelle édition Babel collection, livre de poche p279] Il répètera ce blasphème dans une interview dans Le Courrier, Genève, 13 novembre 2002. Q-Vous dites aussi qu'on ne doit pas persécuter celui qui abandonne l'islam ?R - J'ai écrit en effet que, sur la base des références musulmanes, il est autorisé et légitime de changer de religion. En demandant à celui qui le fait de respecter ceux qu'il quitte.(Propos recueillis par Patrice Favre et Roger de Diesbach)Fatawa de Cheykh Fâlih ibn Nâfi'al Harbi
_______________________________________________________
Par Allah, ce que j'ai entendu est affreux, cet homme éloigne des bonnnes moeurs soubhnallah, dans un de ces audios, il a dit je cite mot pour mot concernant le fait de se voir entre hommes et femmes dehors dans la rue, que ce n'est pas grave si l'on se regardent droit dans les yeux, il a dit :
"T'es pas toujours en train de penser à ça !!"
hors Allah à dit : (sourate 24 verset 30).
"Dis aux croyants de baisser leurs regards et de garder leur chasteté. "
Alors que penser et que dire d'un homme qui fait du coran ce qu'il veut !! aoudou billah !!!